Edition 2016

 

THEMATIQUE

 

Le paysage audiovisuel actuel est en pleine mutation, avec l’arrivée du « numérique » et la réduction des coûts de son  fonctionnement. Le cinéma et la Télévision doivent faire face à de nouvelles exigences et élaborer ainsi les stratégies financières et des lignes éditoriales en adéquation avec la réalité du nouveau marché.

Les cinéastes et professionnels de l’audiovisuel de la nouvelle génération, doivent forcement s’adapter à l’évolution des  techniques afin de produire des œuvres exportables mondialement et répondant aux normes et standard internationaux.

Aujourd’hui, Les  festivals de films sont des occasions énormes pour la révélation des cinéastes de talents. Pourtant, force est de constater que la plupart des grands festivals de films à travers le monde, ne donnent pas l’occasion aux jeunes créateurs qui font leurs premiers pas dans le domaine de s’exprimer.

Ces jeunes, dans la plupart des cas en manque de confiance et de reconnaissance abandonnent le métier de cinéma. C’est dans cette optique que Le Festival de Films Africains Emergents « EMERGENCE », s’est engagé depuis 3 ans dans une dynamique qui a pour objectif de redonner aux jeunes cinéastes africains toute la place qu´ils méritent et surtout une chance de médiatisation de leurs œuvres qui sont de qualité incontestables.

La ville de Lomé accueille pour la troisième fois consécutive la 3èm édition du Festival de Films Africains Emergents « EMERGENCE » du 13 au 16 Décembre 2016. Le thème de cette édition étant :« Le Cinéma et la Télévision  à l’ère de  l’internet », une réflexion sera menée au cours de cette édition sur l’influence de l’Internet dans l’exercice des métiers de  l’audiovisuel et du cinéma.

 

JURY

 

Kuami APELETE

Réalisateur à la Télévision Togolaise TVT, Kuami APELETE est détenteur d’un master of Fine Arts obtenu en 1987 à l’Institut d’Etat du Théâtre et du Cinéma   Karpenko Karova de Kiev en Ukraine. Il est aussi formateur dans de nombreuses écoles de cinéma et à l’Université de Lomé au Togo. Il a réalisé plusieurs documentaires et séries humoristiques notamment le documentaire « l’eau d’Anazivé » et la série « Gbadagog».

 

 

Jean - Luc MIHEAYE

Après une longue expérience dans le milieu musical africain-antillais-français depuis 1990, Jean-Luc MIHEAYE, s’implique en tant que professionnel dans         l’organisation de concert et de festivals notamment Feeling Soul, Clash Daddy Nuttea VS Daddy Yod, dans la production discographique, ainsi que  le management des artistes. Fort de cette expérience, il créé en 1999 « Metiss Soul » pour            développer ses activités créatrices dans le domaine de l’industrie audiovisuelle et cinématographique. Jean Luc MIHEAYE est aujourd’hui auteur, réalisateur et producteur de plusieurs fictions et documentaires.

 

 

Madie FOLTEK

Titulaire d’un master en études cinématographiques obtenu à Regent  University à  Virginia Beach aux Etats Unis, Madie FOLTEK est une scénariste  professionnelle togolaise, auteure de plusieurs séries télé notamment   « Hospital IT » produit par YOBO Studios (2016) et d’une dizaine de courts      métrages comme « les mots qui manquent » Juin 2014.

 

FILMS

 

 

FORMATEURS ET CONFERENCIERS

 

Marcellin ZANNOU /  Invité d’ Honneur

Colonel de la douane béninoise à la retraite et passionné du 7e art, Marcellin ZANNOU est le président fondateur de l’Institut Supérieur des Métiers de  l’Audiovisuel (ISMA) et président de la Fondation pour le Soutien à l’Industrie Cinématographique et Audiovisuelle (FOSICA) à Cotonou au Bénin.

 

Primus GUENOU / Conférencier

Primus GUENOU est un passionné de la culture.Avec « Primus Entertainment Productions », il a été pendant une décennie le producteur et le modérateur de l’émission télévisée « Baobab » sur la chaîne de télé « OKB » Offener Kanal Berlin en Allemagne.   Journaliste freelance, il est aussi acteur de cinéma et représentant, chargé de    communication de Black International Cinema Berlin, le festival de cinéma de la         diaspora Afro-américaine basée à Berlin en Allemagne.

 

Inoussa Kaboré / Formateur

Diplômé de l'Institut de l’Image et du Son (Ouagadougou). Le réalisateur burkinabè Inoussa Kaboré qui compétissait avec son court métrage "Le Linge Sale" a remporté le  prix spécial Wamdé -Alliance francophone et la mention spéciale du prix du       ministère de la promotion des droits humains au FESPACO 2011. Il est auteur réalisateur de plusieurs séries et long métrages.

 

 

Sandra ADJAHO / Formatrice

Née le 06 Avril 1980 au Bénin, Sandra ADJAHO est titulaire d’un BTS  en Communication et action publicitaire. Elle est auteur de 2 longs métrages : « Ah la vie » et « Ta mère c’est ta mère » réalisés respectivement en septembre 2006 et  Février 2005.  Elle est actrice principale dans les films comme « retour du roi » de Roger NAHUM, « un pas en avant » de Sylvestre AMOUSSOU et « ménage à trois » de Sorel   AGBODEMAKOU. Sandra ADJAHO  mène également une vie  associative très dense. Elle est entre autre secrétaire générale de l’association des réalisateurs et   techniciens du Bénin.

 

 

Alain NOUNAGNON / Formateur

Titulaire d’un Master 2 en gestion de l’image spécialité lumière, à l’Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel (ISMA) à Cotonou au Bénin, Alain NOUNAGNON est un jeune opérateur de prise de vues qui depuis quelques années maintenant, travaille sur plein de productions internationales. Il a travaillé  comme Directeur Photo ou assistant Directeur Photo avec plusieurs réalisateurs africains, européens ou     américains de renoms. On peut citer entre autres «In search of voodoo » de l’acteur et réalisateur bénino-américain Djimon HOUNSOU ;  « Malaria » du réalisateur américain Jon Fine ;   « OKUTA, La pierre » du réalisateur béninois Aymar ESSE et « Le jardin d’Akoua »  du réalisateur togolais Marcelin BOSSOU. Depuis 2013 il a commencé par intervenir en tant qu’enseignant à  l’ISMA dans le  même institut où il a été formé au Bénin.

 

NUIT DE LA SERIE AFRICAINE

 

 

PALMARES