Edition 2021

Il y a quelques années encore l’on se plaignait du vierge horizon cinématographique au Togo et dans certains pays de l’Afrique subsaharienne. Cela se justifie par la fermeture de la quasi-totalité des salles de cinémas dans ces pays. La question aujourd’hui n’est désormais plus de savoir si on produit des films en Afrique ou si les œuvres filmiques africaines sont de qualité ou pas. L’heure est aujourd’hui à la question de savoir où montrer ces nombreux films produits alors que les salles sont presque inexistantes et les chaînes de télévisions nationales difficilement accessibles aux productions de jeunes cinéastes. Il est donc nécessaire de créer des plates formes pour montrer au grand public les prémices de cette nouvelle ère qu’apportent des films africains qui ont réussi à franchir les obstacles de l’absence de financements et de moyens techniques pour produire des œuvres de qualité du point de vue artistique et technique. Nous avons donc créé en 2014 à Lomé, le Festival de Films « EMERGENCE » pour pouvoir montrer les œuvres des jeunes cinéastes africains au public africain car cela nous semble à la fois vital pour ces jeunes cinéastes qui veulent d’abord exister et pour le public africain qui a soif de voir des productions de leur continent.